Un point sur l’accès aux publications scientifiques à l’Université de Lorraine

« Contexte
Depuis deux années, les relations entre les bibliothèques universitaires et les éditeurs de revues scientifiques (éditeurs commerciaux et certaines sociétés savantes) se sont sensiblement dégradées en raison du poids budgétaire désormais intenable que font peser les principaux abonnements sur les budgets des bibliothèques. Cela se traduit par des décisions spectaculaires à l’échelle de certains pays : Allemagne, Suède,  Hongrie, Norvège. Fin février 2019 c’est l’Université de Californie (10% de toute la production scientifique des USA) qui a décidé de ne pas renouveler son abonnement au bouquet de revues Elsevier.

L’Université de Lorraine est pleinement concernée par ce mouvement et il semble important de vous en informer, d’indiquer les ressources concernées à ce jour et les modalités d’accès alternatives (voir le fichier joint pour une présentation graphique des solutions alternatives – document inspiré de celui mis au point par l’Université de Californie). (…) »