Landmark Transformative Agreement reached between Springer Nature and University of California

« Springer Nature, the largest open access (OA) publisher, and the University of California (UC) have agreed a Memorandum of Understanding (MOU) for a transformative agreement (TA). The agreement, which is the largest transformative open access agreement in North America to date, and the first for Springer Nature in the U.S., signals increasing global momentum and support for the open access movement. (…) »

« Eléments clés du MoU :

  • L’accord final s’étendra de 2020 à 2023. En 2020, après la signature de l’accord et avant la mise en œuvre du dispositif multi-payeurs, les auteurs de l’UC seront en mesure de publier leurs articles avec l’OA comme option par défaut dans les revues hybrides Springer sans frais supplémentaires.
  • A partir de 2021, tous les auteurs de l’UC auront la possibilité de publier leurs articles en libre accès par défaut dans le portefeuille hybride de Springer Nature, ainsi que dans les revues entièrement en libre accès BMC et SpringerOpen, bénéficiant du soutien financier des bibliothèques de l’UC.
  • Springer Nature offrira une réduction de 15 % sur le tarif des frais de traitement des articles pour les publications OA dans les revues BMC et SpringerOpen ; le tarif 2020 sera conservé en 2021, et l’augmentation des frais de traitement des articles ne dépassera pas 3,5 % par revue au cours des années suivantes. Pour le portefeuille hybride, le tarif catalogue pour 2021 est fixé au niveau de l’APC de 2019 avec une augmentation de 2 % au cours de la dernière année de l’accord (2023).
  • À partir de 2021, l’accord OA inclura le dispositif multi-payeur qui prévoit que l’UC couvrira les premiers 1 000 $ de chaque APC des titres concernés. Le montant restant pour chaque APC sera pris en charge par les auteurs eux-mêmes (en ayant recours aux fonds de recherche mis à leur disposition), voire par l’UC si ces financements ne sont pas disponibles. Les auteurs publiant dans des revues hybrides pourront renoncer à la publication en libre accès s’ils le souhaitent.
  • Une étude pilote sur la science ouverte sera menée conjointement en 2021 au sujet des revues à abonnement de la marque Nature. Elle visera à élaborer un accord transformant pour Nature et les revues de la marque Nature qui sera disponible au début de 2022. Les revues entièrement en libre accès de Nature Research seront également abordées dans une phase ultérieure.
  • L’université de Californie bénéficiera d’un accès gratuit aux éditions des revues remontant à 1997, pendant toute la durée du contrat.
  • À l’avenir, l’accord prévoit que l’Université de Californie dispose d’un accès permanent en lecture à plus de 2 200 revues des catalogues de Springer, Palgrave, Adis et Macmillan »

Source > group.springernature.com, communiqué français Stefanie Schulmeyer| Springer Nature | Communications/, 16 juin 2020