Recherche, Innovation et Formations sur le Big Data aux Etats-Unis – FISCHMAN Sébastien

« L’évolution récente des technologies (Internet, smart phones, appareils photos, caméras, satellites…) a fait exploser la quantité de données créées et stockées. Chaque jour, 540 millions de SMS sont envoyés dans le monde, 143 milliards de courriels sont échangés, 40 000 giga-octets de données sont produites au LHC (Large Hadron Collider), 400 millions de tweets sont postés, 104.000 heures de vidéos sont ajoutées sur Youtube, etc. Le Big Data va certainement trouver des applications dans tous les domaines imaginables. La médecine, l’astrophysique, les sciences sociales ou la recherche scientifique en général voient s’ouvrir les portes d’un univers différent.

Cependant, au delà de toutes les promesses du Big Data, cette révolution amène également de nombreuses interrogations. Il est primordial de ne pas tomber dans ce que certains appellent déjà « la dictature des données ». Faire des prédictions ou prendre des décisions en suivant aveuglément des schémas que l’on entrevoit dans un amas de données non pertinentes est une grossière erreur. Former des « data scientists » compétents et capables de tirer profit du Big Data tout en sensibilisant l’ensemble de la société, y compris nos responsables politiques, à ce changement profond et à ses conséquences : voici le nouveau défi du Big Data (…) »

Recherche, innovation et formations sur le Big Data aux Etats Unis – Sébastien Fischman (09-2013)