Nouveau groupe de travail au CoSO : Traductions et science ouverte

« Explorer les possibilités offertes par les technologies de la traduction pour favoriser le multilinguisme de la production scientifique

  • Réaliser un inventaire des technologies de traduction applicables aux textes scientifiques
  • Effectuer un premier bilan des expérimentations initiées par l’appel à projet Traductions scientifiques du Comité de suivi de l’édition scientifique
  • Identifier les champs disciplinaires les plus favorables à la mise en oeuvre des outils de traduction automatique, en fonction des ressources existantes
  • Définir les conditions de constitution de bases d’apprentissage composées de corpus de textes scientifiques multilingues (sources d’alimentation, conditions juridiques, techniques et financières pour la collecte)
  • Définir des principes d’évaluation des textes issus de moteurs de traduction automatiques et de post-édition de ces textes
  • Proposer des projets visant à tester ou à développer des solutions opérationnelles de traduction automatique, semi-automatique ou assistées de textes scientifiques, dans la perspective d’un déploiement à grande échelle. (…) »

Source > ouvrirlascience.fr, 27 août 2020