Les MOOC, de bons outils de promotion pour les universités

« Lorsque les MOOC (massive open online courses) ont fait leur apparition au début des années 2010, certains ont pensé qu’ils sonnaient le glas pour une partie des établissements de l’enseignement supérieur. Clayton Christensen a, entre autres, prédit la faillite imminente de beaucoup d’universités. Ce professeur à la Harvard Business School est principalement connu pour avoir développé la théorie de l’innovation de rupture, souvent mieux connue sous le nom de la théorie de l’innovation disruptive. (…) »