Streaming : les pirates à la dérive

« Des syndicats de producteurs et de distributeurs de cinéma ont obtenu que la justice ordonne aux fournisseurs d’accès et aux moteurs de recherche de bloquer des sites de streaming, grace à une décision du Tribunal de grande instance de Paris du 28 novembre 2013 (…)

Le jugement ordonne aux fournisseurs d’accès Orange, Bouygues Télécom, Numéricable, Free, SFR et Darty Télécom de « mettre en œuvre et/ou faire mettre en œuvre (…) toutes mesures propres à empêcher, à partir du territoire français (…), l’accès par tout moyen efficace et notamment par le blocage » de toute une série de sites comme Allostreaming, Alloshowtv, Fifostream et Dpstream ainsi que leurs déclinaisons.
Aux moteurs de recherche Google, Microsoft, Yahoo! et Orange, il ordonne de « prendre ou faire prendre toute mesure utile en vue d’empêcher sur leurs services l’apparition de toute réponse et tout résultat renvoyant vers l’une des pages » de ces sites (…) »