Publications scientifiques et éditeurs commerciaux : quel rôle peuvent jouer les auteurs ?

« Richard Dumont, directeur général des bibliothèques de l’université de Montréal, dans une interview du mois d’octobre 2013 dénonce les coûts exorbitants des revues scientifiques.

Il nous rappelle que les auteurs fournissent gratuitement la matière première aux éditeurs et que ceux-ci font 40% de profit “sur leur dos”.

Afin de reprendre le contrôle, l’université de Montréal a décidé cette année d’abandonner sa souscription à un des bouquets d’éditeur, au profit d’un abonnement à une sélection de titres (…)

Voir l’interview complète (…) «