Les analystes voient déjà le début de la fin des tablettes

« Smartphones à grand écran et accessoires connectés vont grignoter de plus en plus le potentiel commercial des tablettes, estime le cabinet d’analyse IDC.

Quel avenir pour les tablettes ? Dans nos contrées, ce marché devrait bientôt montrer les premiers effets de saturation, estime IDC. L’analyste vient, ainsi, d’abaisser légèrement son pronostic de ventes pour l’année 2013, de 229 à 227 millions d’unités. (…)

Et cela, pour trois raisons : une saturation naturelle (moins de personnes ont besoin d’une tablette que d’un smartphone), l’adoption croissante des « phablets » (pourquoi acheter une tablette alors qu’il existe des smartphones à grand écran ?) et l’arrivée imminente des accessoires connectés (montres intelligentes, lunettes connectées, etc.).(…) »