Au ministère de la Culture, le CSPLA va fouiller le data mining

« Le CSPLA vient de lancer une nouvelle mission entre les murs du ministère de la Culture. En jeu, la question du data mining, autrement dit la fouille ou l’exploration de données aux fins d’informations et d’analyse. Un sujet qui se frotte nécessairement à la question du droit d’auteur et au monopole des créateurs quand des contenus protégés sont l’objet de ces coups de pioche.

On conçoit rapidement le problème : « pour extraire les données encore faut-il y accéder, quelquefois les copier (totalement ou en partie) pour les analyser » résumait Paralipomenes.net en avril 2013.  « On les réutilise en les regroupant, en les modifiant … Et le résultat, valeur ajoutée aux données premières, est alors diffusé. Autant de tâches qui impliquent des autorisations. »(…) »

Sur le même sujet :

Actualitté Propriété intellectuelle : une mission du CSPLA sur le data mining (4 juillet 2013)

 La lettre de mission (Télécharger le PDF)

Source > PCInpact, Marc Rees, 25 juillet 2013