Faire de l’UE un meilleur pôle d’attraction pour les étudiants et chercheurs étrangers

 » L’Union européenne doit impérativement attirer des étudiants et chercheurs talentueux originaires de pays tiers, capables de contribuer, par leurs connaissances et compétences, à sa croissance et à sa compétitivité. Plus de 200 000 étudiants et chercheurs non européens saisissent chaque année la faculté qui leur est offerte de venir suivre leurs études ou faire de la recherche dans l’Union. Ils sont toutefois trop nombreux à se heurter à des obstacles administratifs inutiles (…) «