Les pouvoirs publics et l’édition scientifique en France

« Rapport de Jean-Yves Mérindol : L’avenir de l’édition scientifique en France et la science ouverte – Comment favoriser le dialogue ? Comment organiser la consultation?
Si la numérisation (avec les réseaux et le web) a bouleversé la chaine de diffusion des découvertes scientifiques, elle n’a pas affecté un point essentiel : cette diffusion s’appuie principalement sur des revues, de plus en plus souvent internationales, dont les responsables sont garants de la qualité et de l’originalité des articles publiés. Ces revues s’appuient presque toujours sur des maisons d’édition et des diffuseurs. Ces activités, qui évoluent fortement, coûtent en fonctionnement (le numérique n’est jamais gratuit, même si on ne sait pas toujours qui paye) et nécessitent des investissements, dépenses qui doivent être couvertes d’une façon ou d’une autre. (…) »

Source > enseignementsup-recherche.gouv.fr, 24 janvier 2020