Internet clandestin, toile profonde, abysse… : les nouveaux mots de l’informatique publiés au Journal Officiel

« Définition : « Ensemble de réseaux conçus pour assurer l’anonymat des utilisateurs par la mise en œuvre d’une architecture décentralisée ainsi que de logiciels et d’autorisations d’accès spécifiques ; par extension, l’ensemble des activités, souvent illicites, qui y sont pratiquées ». Vous pensiez que nous parlions du dark net ? Détrompez-vous : il s’agit de la définition de l’Internet clandestin, publiée ce matin au Journal Officiel. (…) »