Premier Sommet des ministres francophones pour le développement des universités numériques en juin 2015 à Paris

« … Neuf ministres francophones de l’Enseignement supérieur et de la Recherche représentant le Maroc, la Tunisie, le Sénégal, le Mali, le Cameroun, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Togo, Haïti, le Cambodge étaient présents à cette réunion préparatoire de haut-niveau organisée en coordination avec le ministère des Affaires étrangères et du Développement durable, le secrétariat d’Etat à la Francophonie, l’Agence universitaire de la Francophonie et la commission nationale française de l’UNESCO (…)

Lors de cette réunion de haut niveau, l’ensemble des intervenants ont réaffirmé l’enjeu que représente le numérique, accélérateur d’innovation, pour diffuser les savoirs et relever le défi de la formation des jeunes, de leur insertion, de la compétitivité et de la croissance dans une économie mondialisée. Tous ont rappelé l’importance de promouvoir un modèle francophone de formation et de travailler ensemble à la construction de l’université de demain, numérique. Plusieurs pistes ont été évoquées : favoriser la coproduction de MOOCs, les co-formations professionnalisantes, initiales et continues, encourager la création de nouvelles offres de formations numériques adaptées aux besoins socio-économiques et nouveaux défis environnementaux, sanitaires, sociaux, répondant aux attentes de la jeunesse… »