Philippe Baptiste, directeur général délégué à la science : « Nous avions toujours mésestimé le poids du CNRS dans la création d’entreprises »

« Chaque année, plusieurs dizaines d’entreprises naissent des laboratoires communs entre le CNRS et ses partenaires académiques et industriels. Grâce à l’étude réalisée par l’organisme, cette réalité parfois méconnue est enfin mise en lumière. En effet, ces start-up participent pleinement de la politique active du CNRS en matière de valorisation et de transfert de la recherche, en complément d’autres relations partenariales avec l’industrie (contrats de recherche, laboratoires mixtes, accords-cadres avec les grands groupes, etc.) Pour Philippe Baptiste, directeur général délégué à la science du CNRS, le premier organisme de recherche français se doit de détecter et d’accompagner encore davantage les recherches valorisables dans la sphère socio-économique (…)