L’Ifremer ouvre grand la porte de ses données scientifiques

« … A travers ses activités scientifiques et ses activités d’observations, l’Ifremer récolte et valorise un grand nombre de données très variées (mesures physiques, chimiques, biologiques, observations, cartographie…). Parce qu’elles sont archivées dans des bases de données très diverses, ces données perdent en visibilité et accessibilité.

Pour remédier à cette situation, l’Ifremer se dote d’un portail d’entrée unique vers ses données marines (…) »