Le plagiat ou les prédateurs de l’Open Access

« … la question du plagiat peut atteindre des personnalités qui sembleraient à priori irréprochables, mais ne serait-il pas révélateur d’une question qui peut prendre des dimensions tout-à-fait vertigineuses ?

On peut se poser la question à la lecture de l’article Le plagiat sans fard. Recette d’une singulière imposture, publié récemment par Michel Charles (2) sur le site de recherche en littérature Fabula (relayé par le blog évaluation de la recherche en SHS) (3) (…) »