Les États-Unis déjà dans l’après-Mooc

« … « Le grand mérite des Mooc, au-delà de l’effet de mode, aura été de donner ses lettres de noblesse à l’enseignement en ligne, jusqu’ici mal vu par les plus prestigieuses institutions, déclare Michelle Weise, chercheuse au Christensen Institute. Ces cours ont permis d’ouvrir les yeux sur la redondance de l’enseignement actuel. Les modèles du type ‘flipped classroom’, où la classe est un espace de discussion, de travaux de groupe, tandis que l’apprentissage se réalise chez soi, en ligne, à son rythme, se sont beaucoup développés aux États-Unis, grâce aux Mooc. »