Prêt numérique en bibliothèques : le modèle américain – épisode 4

« Nous clôturons la série de billets sur l’étude comparée des modèles de prêt numérique en bibliothèques en France et dans le monde. Ces analyses sont issues des travaux de recherche menés par Hans Dillaerts sur l’intégration du livre numérique dans l’offre de services des bibliothèques, dans le cadre de son postdoctorat au sein du Département Recherche de l’enssib.

CE QUE VEULENT LES BIBLIOTHÈQUES ET CEUX QUI LES FRÉQUENTENT

– Une complémentarité entre les offres papier et numérique (…)

– L’intégration d’ouvrages numériques du domaine public dans les catalogues des bibliothèques (…)

LA BIBLIOTHÈQUE COMME ÉDITEUR/PRODUCTEUR/DIFFUSEUR DE LIVRES NUMÉRIQUES

– La bibliothèque comme éditeur et producteur : un retour aux sources

Mark Coker4le fondateur de la plateforme américaine d’auto-édition Smashwords, rappelle dans son billet de blog publié sur le site du Huffington Post, Libraries to Become Community Publishing Portals, combien les bibliothèques ont été depuis le Moyen Age jusqu’au début de la Renaissance des lieux privilégiés de production et de reproduction des textes imprimés , avec de nombreux monastères et des bibliothèques royales disposant de scriptoria où les scribes copiaient des manuscrits pour le stockage ou la diffusion, et qui produisaient même leurs propres œuvres ; avec l’avènement de l’imprimerie, les éditeurs commerciaux ont pris le relais de la reproduction de textes, ce qui a eu pour effet de réduire ce rôle jusque-là dévolu aux bibliothèques.

– Une activité éditoriale récente qui permet aux bibliothèques de stimuler la créativité et de « reconquérir » leur public (…)

– Partenariat entre Los Gatos Public Library et Smashwords

Entre autres exemples de cette nouvelle figure éditoriale de la bibliothèque publique, le partenariat qui a vu le jour au cours de l’année 2012 entre la bibliothèque publique américaine californienne Los Gatos et la plateforme d’auto-édition Smashwords. Ce partenariat permet ainsi aux auteurs de la communauté de la bibliothèque publique de publier leurs travaux sur la plateforme Smashwords. La bibliothèque garde la main sur l’acquisition des ressources : ces livres ne sont pas intégrés de manière automatique dans le catalogue de la bibliothèque. Elle doit donner son aval à travers un processus de sélection (…) »