Vers une science publique ouverte

« Mettre les données de la recherche à la portée de tous : éternelle promesse ou révolution ? Le CNRS prend le sujet à bras le corps avec une nouvelle stratégie en matière d’information scientifique et technique (IST). Adoptée par le collège de direction du CNRS le 13 novembre dernier, elle résulte d’un travail approfondi entre la direction de l’information scientifique et technique (DIST), les universités et les organismes de recherche. Renaud Fabre, directeur de la DIST, présente les enjeux et les grandes lignes de ce schéma d’orientation stratégique de l’IST à CNRS Hebdo (…)

De manière plus générale, ce schéma stratégique correspond à l’objectif de « science publique ouverte » fixé par les directives gouvernementales, européennes et internationales. Il s’agit d’ouvrir largement les résultats de la recherche publique à tous les usagers et bénéficiaires possibles que ce soit dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’environnement, de l’industrie, etc (…)

CNRS Hebdo : Quelle a été votre démarche pour construire cette stratégie ?

R. F. : Ce schéma d’orientation stratégique est le résultat d’un travail collectif riche et mobilisateur. En effet, la DIST a travaillé à partir d’états des lieux sur l’IST réalisés dans les dix instituts du CNRS, à l’Institut de l’information scientifique et technique (INIST) et à la Bibliothèque scientifique numérique (BSN). Nous avons questionné des acteurs spécialisés au sein des instituts comme MathdocCLEO, les infrastructures de recherche comme Huma Num et Soleil ainsi que des structures ministérielles comme Etalab et le COEPIA. La mise en œuvre de cette démarche sera également collaborative et nous réserverons le meilleur accueil à tous ceux qui souhaiteront s’y impliquer (…) »

« Un schéma stratégique de l’IST porté par Alain Fuchs, président du CNRS (…)

Lire l’allocution complète d’Alain Fuchs lors de la présentation du schéma stratégique de l’IST aux universités et aux organismes de recherche le 5 décembre 2013«