GRAPH SEARCH : testez l’impact du nouvel outil de recherche de Facebook sur vos données !

« Vous êtes utilisateur de Facebook ? Prenez quelques minutes pour pré-tester l’outil de recherche Graphsearch avant sa sortie en France. Et assurez-vous que certaines de vos publications ne seront pas visibles par tous …

Depuis juillet 2013,  Facebook propose en langue anglaise (us) un nouveau mode de recherche appelé GraphSearch. Il permet aux utilisateurs de faire remonter très simplement tout type d’informations que vous avez rendu public sur la plateforme depuis la création de votre compte.

Si cette fonctionnalité n’est pas encore disponible auprès des 26 millions d’utilisateurs français (Chiffres officiels de Facebook datant du mois d’aout 2013), la CNIL vous informe des principaux changements en matière de vie privée et des conséquences éventuelles sur les comptes des utilisateurs de Facebook (…)

Prochainement, la CNIL va publier un tutoriel vidéo pour vous aider à maitriser l’utilisation des paramètres de Facebook. D’ici là, sachez que Graph Search ne rendra pas publiques  les informations que vous avez publiées en mode privé ou « seulement visibles par les amis ».

Concernant vos anciennes publications,  vous pouvez dès à présent  limiter leur accès  public en cliquant sur l’onglet « Paramètres du journal » et « Confidentialité », puis « limiter l’audience des anciennes publications » (…)

Au regard de ces enjeux, la CNIL considère qu’il devrait y avoir une option permettant aux internautes de s’opposer à ce que leur profil et leurs publications puisse être retrouvés par l’intermédiaire de Graph Search. C’est également ce que demande l’ensemble des CNIL européennes dans ses recommandations aux réseaux sociaux. En effet, le G29 recommande que les profils à accès limité ne soient pas repérables par les moteurs de recherche internes des réseaux sociaux, y compris lors d’une recherche par lieu. »

Source > cnil.fr, 18 novembre 2013