Données personnelles : le règlement européen oblige les universités à se pencher sur leur data

« L’entrée en vigueur, en mai 2018, du règlement européen sur la protection des données questionne les établissements d’enseignement supérieur sur la collecte, le stockage et l’utilisation de leurs informations numériques. L’enjeu est de taille : il s’agit de conserver leur souveraineté numérique. Un dossier aux répercussions tant techniques que politiques.
Universités et écoles produisent des données en continu, qui se comptent en pétaoctets, l’équivalent de milliers de disques durs personnels. Ces gisements d’informations liés à la recherche, à la pédagogie ou encore à l’administration doivent entrer en conformité avec le nouveau RGPD (Règlement général sur la protection des données) applicable au 25 mai 2018 partout dans l’Union européenne. (…) »