Elsevier annonce le lancement de SciVal Trends qui exploite et analyse les données d’usage des chercheurs utilisant Scopus et Science Direct

« … Ce dernier service permet désormais d’analyser 75 billions (75 000 milliards) de données métriques d’usages actualisées chaque semaine. L’économie numérique est une économie des données et de la trace : les technologies analytiques traitant des données d’usage des services en ligne étaient jusqu’ici réservées à des acteurs comme Google ou Facebook. Cette valorisation par des technologies de Big Data, dans le cadre de SciVal Trends, des « traces » (anonymisées) laissées par les usagers des services en ligne est une première dans le champ de l’IST (…) »