Livre numérique : la fracture européenne

« Alors que la 65e foire internationale de Francfort s’est ouverte mercredi 9 octobre, un constat s’impose dans le monde de l’édition : la montée du livre numérique en Europe et le déclin du livre imprimé avancent de pair, mais plutôt lentement.

Car, à la différence de ce qu’il se passe aux Etats-Unis, où les « ebooks » sont en passe de devenir un objet de consommation courante, avec 20 % du marché du livre, les pays européens sont bien loin de migrer aussi rapidement vers le numérique, et le livre imprimé offre une belle résistance.

On constate par ailleurs, sur le Vieux continent, des écarts qui s’accroissent entre les différents marchés nationaux, que ce soit en matière de poids économique ou de stratégie des acteurs. C’est ce que relevait le rapport « Global eBook », réalisé par le chercheur Rudiger Wischenbart sur le développement du livre électronique, rendu public le 30 septembre (…) »

[Information complémentaire : « Global eBook » – Rudiger Wischenbart (format .pdf)]