La GED, le Cloud et la sécurité.

« (…)

Le Cloud promet beaucoup, mais peut être très néfaste s’il est mal envisagé. En effet, il est toujours compliqué d’héberger des données chez une personne tierce. Imaginez ce que serait votre vie si vous choisissiez de mettre vos papiers importants (fiches de paies, relevés de compte…) chez une tierce personne. Comment savoir si elle est bien protégée ? Comment savoir si je peux facilement récupérer mes données ?

Avec la GED, ces problèmes de Cloud sont exacerbés. Le principe de la gestion documentaire reste avant tout… De gérer des documents ! Y compris ceux qui peuvent être dits « sensibles ». Or il n’est pas sûr que les entreprises aient très envie de voir leurs documents sensibles héberger par des solutions peu sécurisées. Il est donc crucial de demander des garanties à votre prestataire de solutions cloud pour ce qui concerne la sécurisation des l’archivage des documents.

(…)

Ce récent problème de sécurité chez Adobe nous invite donc à être toujours plus prudents face à nos solutions de Cloud Computing. La sécurité est, certes, une question d’ordre technique et humaine (formation et sensibilisation des équipes techniques), mais aussi une question d’ordre juridique. Il faut donc être vigilant aux termes des contrats qui nous sont proposés.

Enfin on peut aussi se poser la question de savoir si le Cloud Computing, malgré ses évolutions récentes et à venir, est bien compatible avec la gestion documentaire. Externaliser ses données peut apparaître comme étant une perte de contrôle sur son environnement. »

Source > LE BLOG DES EXPERTS DE LA GED, Hugo Desbrosses, 7 octobre 2013