L’usage de l’ordinateur dans les bibliothèques peut encore progresser

 » La Bibliothèque publique d’information (BPI, Centre Pompidou, Paris) présentera le 10 septembre 2013 une étude sur les ordinateurs en accès libre dans les bibliothèques de 17 pays européens. Avec des résultats parfois surprenants pour la France. En avant-première pour la Gazette, deux intervenants de la BPI, Annie Dourlent et Christophe Evans, en commentent les principaux résultats.

L’enquête paneuropéenne destinée à évaluer les perceptions des utilisateurs à l’égard des avantages liés aux technologies de l’information et de la communication dans les bibliothèques publiques » a été commandée et financée par la Fondation Bill et Melinda Gates.
La Bibliothèque publique d’information (BPI, Centre Pompidou, Paris) en a été le relais en France. L’étude a été conduite en 2012 dans 17 pays européens (1). Outre sa dimension européenne, elle présente l’originalité de se placer du point de vue de l’usager (…)

En France, au moins un ordinateur connecté à Internet est mis à disposition du public dans « environ les trois quarts », des bibliothèques. A l’échelle de l’Europe, « au moins 80% » des établissements offrent ce service. A deux exceptions notables près :

– l’Allemagne, où le taux n’est que de 30%,

– et la Bulgarie (40%).

La France bien placée pour la fréquentation – 13,6 millions d’adultes ont fréquenté une bibliothèque en 2012, soit 26% des plus de quinze ans. La France affiche donc une fréquentation légèrement supérieure à la moyenne européenne, qui se situe à 23% (…)

Une utilisation des ordinateurs étonnamment faible – Mais, seulement 5% des personnes fréquentant les bibliothèques ont utilisé un ordinateur en libre accès. Là, la France affiche une faiblesse, car la moyenne européenne se situe à 14% (…)

La gratuité unanimement plébiscitée – A 99%, les utilisateurs d’ordinateurs en libre accès dans les bibliothèques françaises avancent la gratuité comme une chose « importante ». Taux qui s’établit à 92% à l’échelle européenne (…)

Une image écornée. « Il a été demandé à tous les usagers de bibliothèques leur opinion sur les bibliothèques publiques, par l’intermédiaire d’affirmations auxquelles ils devaient répondre par « d’accord » ou « pas d’accord », détaillent les auteurs du rapport.
Et là, force est de constater que le bilan, pour la France, n’est pas gratifiant. Ainsi, seules 25% des personnes interrogées estiment que les bibliothèques disposent d’un personnel « hautement qualifié » (contre 43% à l’échelle européenne) (…)

Moins de la moitié des personnes interrogées (44%) trouvent les bibliothèques « conviviales et accueillantes » (contre 58% des Européens) (…)

Une fenêtre sur les apprentissages, la formation et la recherche d’emploi – 26% des usagers ont eu, en France, une activité « éducative » en bibliothèque en 2012 (25% à l’échelle européenne) : conférence, participation à un débat, aide aux devoirs ou à des travaux d’études, séance d’initiation à l’informatique etc.
Ils sont 46% à avoir bénéficié de l’aide d’un bibliothécaire ou d’une démonstration pour utiliser un ordinateur (49% à l’échelle européenne).

23% des utilisateurs d’ordinateurs en bibliothèque ont eu une démarche liée à l’emploi (recherche d’annonces, d’informations sur l’emploi, élaboration de lettres et de CV, amélioration des compétences pour le poste actuellement occupé etc.). Un taux sensiblement inférieur à la moyenne européenne : 30% (…) « 

Source > lagazettedescommunes.com, H. Girard, 9 septembre 2013