Google : vers la fin des résultats naturels ?

« Faisons un peu de prospective en nous demandant à quoi ressembleront les SERP dans 3 ans. Nous dirigeons-nous vers l’ordinateur de Star Trek, tant désiré par les concepteurs de Google ?…

« Organiser les informations à l’échelle mondiale dans le but de les rendre accessibles et utiles à tous ». Telle est la mission officielle de Google. Certes, mais quand cet objectif sera atteint (plus ou moins en tout cas), qu’en fera-t-il ? Si on suit ce mantra à la lettre, comment peut-on interpréter ou analyser la stratégie de Google pour les années à venir ?

Une chose est sûre : une étude menée il y a un an a montré que les liens naturels, dans la partie « above the fold » (ou « au dessus de la ligne de flottaison » : ce que voit l’internaute sans scroller la page) d’une SERP (page de résultats) Google, ne représentaient plus que 18,5% de l’espace, contre 53% il y a quelques années… Et la plupart des nouveautés du moteur vont dans le sens de l’affichage d’informations dans la SERP directement issue des outils de Google ou de partenariats spécifiques (comme les informations nutritives ou le comparateur d’assurances par exemple). Bref des informations « maitrisées ». On l’avait dit plus tôt ici, le but ultime de Google est de devenir un moteur de réponses et non plus un moteur de recherche et il fait tout pour ça depuis longtemps : Adwords, Onebox spécifiques, Knowledge Graph, moteurs verticaux (Images, Actualité, Vidéos), Google Maps et Google+ Local, informations issues de Google+, on en passe et des meilleurs…(…) »