Vos contributions pour créer « l’Ecole de l’entrepreneuriat »

 » Afin d’améliorer l’accès à la création d’entreprise à tous les profils, Fleur Pellerin propose de créer une « Ecole de l’entrepreneuriat ». Ouverte à tous, elle permettrait en particulier aux jeunes, aux seniors, aux habitants des quartiers populaires de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. La ministre invite celles et ceux qui le souhaitent à faire part de leurs suggestions sur ce que pourrait être cette école.

Pourquoi une École de l’entrepreneuriat ?

« J’ai récemment exprimé mon intention de travailler à la création d’ une « Ecole de l’entrepreneuriat » (interview donnée au journal Le Figaro, mardi 27 août 2013).

Ouverte à tous, sans condition d’âge ou de niveau de diplôme, elle aurait vocation à faciliter l’accès à la création d’entreprise de toutes celles et tous ceux qui y aspirent.

Elle dispenserait des formations et des conseils pour répondre aux besoins opérationnels des créateurs ou repreneurs d’entreprise. Elle permettrait aussi les échanges d’expériences et de bonnes pratiques, ainsi que la mise en réseau des « élèves ».

Ce projet est en effet motivé par un triple constat :

  • en premier lieu, tout ne s’apprend pas dans les cursus de formation « traditionnels » : on peut par exemple sortir d’une école de commerce ou d’une université sans forcément savoir quel statut juridique choisir pour sa start-up, ou comment négocier un contrat de prestation de services ;
  • en second lieu, les créateurs d’entreprise potentiels n’ont pas nécessairement le diplôme, le temps, ou les moyens leur permettant de suivre une formation « traditionnelle » ;
  • en troisième lieu, en pratique seuls 23% des Français déclarent avoir suivi un cours de sensibilisation au cours de leur cusrus.

Pourquoi un espace contributif ? (…)

Je m’appuierai sur ces contributions, ainsi que sur la consultation des acteurs (CCI, réseaux d’accompagnement, écoles de gestion, universités, entreprises de e-learning…) avant de préciser la forme que prendra cette « Ecole de l’entrepreneuriat » ainsi que le plan d’action permettant sa mise en place. » «