Les entreprises tentées par le sur-archivage

 » La moitié des entreprises françaises déclare conserver toutes leurs information[s] « par précaution »

… Selon une étude menée par le spécialiste de l’archivage Iron Mountain, les secteurs de l’ingénierie et de la fabrication sont les plus enclins à conserver toutes leurs informations : 45 % des entreprises déclarent pratiquer cet archivage exhaustif. Viennent ensuite les secteurs de la finance (39 %), des produits pharmaceutiques (33 %) et les services juridiques (30 %).

Tous secteurs confondus, une minorité des entreprises interrogées déclare confier leurs informations à un tiers-archiveur : 28 % des services juridiques, 27 % des services financiers et des producteurs pharmaceutiques, 24 % dans le secteur des assurances (…) « 

Source > archimag.com, Bruno Texier, 29 août 2013