Protection de la vie privée : le projet européen retoqué

 » Les Etats membres de l’Union européenne ont retoqué, jeudi 6 mai, un projet de réglementation pour renforcer la protection des données sur Internet, l’estimant trop pénalisant pour les petites entreprises et encore trop flou pour les particuliers.

Le sujet est sensible puisqu’il envisage de rendre aux internautes le contrôle de leurs données, leur permettre d’exercer un « droit à l’oubli », et obliger les ficheurs à demander leur accord aux fichés. La plupart des ministres de la justice ont émis de sérieuses réserves sur les propositions de compromis, ruinant les espoirs de la commissaire Viviane Reding d’afficher un succès rapide sur ce sujet présenté comme la priorité de son mandat (…) «