Le CNRS ouvre une bibliothèque virtuelle de manuscrits médiévaux

Les manuscrits médiévaux sont des trésors fragiles. Pour les rendre accessibles au grand public, la Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux a ouvert ses porte sur Internet.

En 2008, l’université d’Oxford avait permis la consultation en ligne de 80 manuscrits du Moyen-Age. Aujourd’hui, ce sont plus d’un millier de manuscrits en couleur qui sont désormais accessibles librement sur Internet grâce à la Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux (BVMM), mise en ligne ce 2 avril 2013, a annoncé l’Institut de recherche et d’histoire des textes (IRHT) du CNRS.
Le site, accessible au grand public, contient actuellement plus de 1 000 manuscrits reproduits intégralement en couleur, 600 autres en noir et blanc, ainsi que la reproduction numérisée des décors de 4 200 manuscrits et incunables (ouvrages imprimés avant 1500). A partir de la cote du manuscrit, la BVMM propose à l’internaute de se constituer une sélection d’images dans un « panier » de recherches et de comparer plusieurs images sur une même fenêtre d’écran, avec différents niveaux de zoom, de feuilleter les ouvrages à l’aide d’une visionneuse…