Identifiants : les bibliothèques ne sont pas en reste

« Les identifiants forment notre pain quotidien de bibliothécaires. Tous ces sigles si opaques pour les non-initiés (IdRef, ORCID, ISSN, ISBN, DOI…), ces clés numériques cherchent à identifier, de manière unique et si possible pérenne, quelqu’un ou quelque chose, pour pouvoir échanger des informations à son propos.
Il parait donc naturel que les bibliothèques elles-mêmes, qui en sont si friandes à la fois comme productrices et consommatrices, aient leur propre identifiant. Une norme (ISO 15511, dernière mise à jour en 2019) le définit depuis 2003 : c’est l’ISIL, pour International Standard Identifier Libraries and related organisations. (…) »

Source > punktokomo.abes.fr, 15 février 2021