Science ouverte et accès ouvert, petit manuel pour chercheurs et chercheuses (épisode 2)

« (…) Choix en matière d’open access et open data
Lorsqu’un chercheur ou une chercheuse s’engage dans la science ouverte, il lui faut se souvenir que cela requiert :

  • l’accès libre à ses publications revues (ou non) par ses pairs : il s’agit là d’open access ;
  • l’accès libre aux données brutes de la recherche produites par des financements d’origine publique. Les données ne doivent pas avoir de restrictions technique, juridique ou économique : il est question ici d’open data ;
  • l’accès libre aux codes de calcul et aux algorithmes : on parle ici d’open source.

Pour y parvenir, plusieurs possibilités s’offrent à eux dans chacun de ces deux premiers domaines. Le troisième mérite un article à lui tout seul et ne sera pas envisagé ici. (…) »

Source > archibibscdf.hypotheses.org, Gianna Sergi, 18 janvier 2021