Rapport du groupe de travail « Traductions et science ouverte »

« Le rapport présente un état de l’art des technologies de la traduction, des bonnes pratiques d’usage et des pistes d’action afin d’optimiser les processus de traduction de la production scientifique. Et ainsi favoriser, au sein des sociétés des pays non anglophones, l’accès au savoir issu de la recherche, l’un des principes fondamentaux de la science ouverte. (…) »

Source > ouvrirlascience.fr, 16 décembre 2020