La chronique de Carta Academica : « De la nécessité de la Science Ouverte, en temps de pandémie et bien au-delà »

« (…) Le contexte actuel de la pandémie et les bouleversements socio-économiques que l’effort pour la contrer entraîne, mais également les autres grandes préoccupations de l’humanité comme les changements climatiques, la transition énergétique, la faim dans le monde, exigent des résultats de recherche fiables, partagés équitablement et sans délai au niveau mondial. (…) »

Source > plus.lesoir.be, Bernard Rentier, Marc Vanholsbeeck, 31 octobre 2020