D’un laboratoire universitaire à 40 millions d’utilisateurs, l’aventure d’un logiciel libre

« Le numérique est devenu un outil indispensable de la science et l’accès aux programmes informatiques est un enjeu important. Pour la reproductibilité de la recherche bien sûr, mais plus encore pour diffuser des informations, des « détails », que l’on trouve rarement dans les articles scientifiques eux-mêmes.
Les logiciels ont pour particularité d’être exploitables sans en comprendre tous les détails s’ils sont suffisamment bien conçus, à la différence des articles scientifiques. On peut considérer qu’il s’agit de « connaissances exécutables ». Leur diffusion en dehors des laboratoires a donc un potentiel d’impact important sur la société. Une autre particularité des logiciels est qu’ils évoluent, ne serait-ce que pour s’adapter à leur environnement qui évolue sans cesse. Comment permettre l’essaimage de ces outils uniques ? (…) »

Source > ouvrirlascience.fr, 28 mai 2020