Sciences et société : les conditions du dialogue

« Notre société est confrontée à un double paradoxe :• D’un côté, la science y joue un rôle de plus en plus important pour étayer les décisions, fournir une expertise, justifier les choix, évaluer les conséquences possibles.• De l’autre, les scientifiques n’échappent pas à la défiance généralisée, certains d’entre eux étant soupçonnés de défendre des intérêts privés au détriment de l’intérêt général.Reconstruire un dialogue confiant entre sciences et société constitue un enjeu démocratique d’envergure. Aussi bien les responsables politiques que les citoyens ont besoin de prendre des décisions sur la base de délibérations éclairées par l’expertise scientifique. (…) »

Source > lecese.fr, Gérard Aschiéri, rapporteur, janvier 2020