Une loi pour l’ouverture des données aux États-Unis

« (…) La loi donne aux organismes fédéraux l’obligation de publier toutes leurs informations sous forme de données ouvertes, dans des formats normalisés et non propriétaires — de manière à ne pas empêcher leur utilisation ou réutilisation — et sous licence ouverte — pour que les données soient disponibles sans frais pour le public, sans restrictions de copie, publication, distribution, transmission, citation, ou adaptation. Elle établit et officialise les Chief Data Officers (CDO) au sein des organismes fédéraux, responsables en matière de gouvernance et de mise en œuvre de la politique. (…) »