Pourquoi les enseignants-chercheurs devraient Twitter

« Si Twitter est le réseau social préféré des institutions scientifiques, les chercheurs qui y tiennent un compte en leur nom propre sont encore minoritaires, comme le soulignait dès 2014 une étude du CNRS. Une défaillance à corriger désormais sans tarder ? Nous proposons ici une revue des principaux avantages pour la recherche, pour les chercheurs et pour la société civile d’un médiateur tel que Twitter.

S’il est certain que nos revues spécialisées (dont le ranking est d’ailleurs discuté fréquemment) sont essentielles à la conversation scientifique, pour repousser les limites de la connaissance, à quoi toutes ces réflexions serviraient-elles si l’on n’en fait rayonner les apports ? (…) »