La CPU et le CNRS demandent la libre diffusion des publications scientifiques et des fouilles de données à la mesure des enjeux scientifiques.

« La CPU et le CNRS demandent au Parlement d’inscrire dans la loi des mesures claires et fortes montrant l’engagement de la Nation pour une recherche publique libre et ouverte. L’adoption de l’article 17 du projet de loi, dans sa rédaction actuelle, et la réintroduction d’un article sur la fouille de données («text and data mining») sont indispensables aux chercheurs et au respect des libertés de nos concitoyens. (…) »