SEANOE, une nouvelle Archive Ouverte pour les données scientifiques marines

« Le centre de données marines SISMER invite à découvrir SEANOE (http://www.seanoe.org/), une solution pour publier et citer vos jeux de données scientifiques. SEANOE est développé dans le cadre du Pôle Océan (http://www.pole-ocean.fr/), l’un des quatre pôles nationaux conçus pour une gestion coordonnée des données d’observation de la terre.

Les données publiées par SEANOE sont accessibles gratuitement. Elles peuvent être utilisées en respectant les conditions de la licence Creative Commons sélectionnée par l’auteur des données. Un embargo limité à 2 ans sur un jeu de données est possible ; par exemple pour restreindre l’accès aux donnés d’une publication en cours de revue scientifique.

Chaque jeu de données publié par SEANOE bénéficie d’un DOI qui lui permet d’être cité dans une publication de manière fiable et pérenne. Exemples :

– Trenkel Verena, Lorance Pascal, Berthele Olivier, Ferrant Anthony, Le Piver David, Rochet Marie-Joelle (2015). Observations for Synaphobranchus kaupii from bait experiments carried out in the Bay of Biscay in 2002 using ROV Victor 6000. http://dx.doi.org/10.17882/39746

– Lefebvre Alain (2015). MAREL Carnot data and metadata from Coriolis Data Centre. http://dx.doi.org/10.17882/39754

– Gaillard Fabienne, Mercier Herle, Kermabon Catherine (2015). POMME Kalman analysis of physical variables: datasets and gridded fields. http://dx.doi.org/10.17882/39477

SEANOE offre ainsi une solution pour répondre aux revues qui imposent que les données utilisées dans un article soient accessibles en ligne (ex : Plos One)

SEANOE contribue donc au mouvement Open Access / Open Science pour un accès libre à tous aux données scientifiques financées par des fonds publics, au bénéfice de la recherche.

Pour les auteurs, la co-publication simultanée d’un jeu de données et d’une publication peut augmenter la crédibilité de l’étude. La publication d’un jeu de données dans SEANOE permet également une connexion à d’autres systèmes d’informations marins à l’exemple des DOI de campagnes océanographiques françaises actuellement en cours de finalisation. Ces systèmes proposent ainsi des liens croisés qui permettent aux lecteurs de naviguer d’une information à l’autre. »