Repères RSTI – Dérives et effets pervers de l’évaluation quantitative de la recherche : sur les mauvais usages de la bibliométrie

« Dans cette chronique de la Revue international PME, le professeur Yves Gingras de l’UQAM décrit les dangers que comporte l’usage simpliste qui tend à se répandre par l’utilisation mécanique d’indicateurs bibliométriques censés mesurer, de façon « objective », la productivité et l’impact des chercheurs sur le plan scientifique (…) »

Source > economie.gouv.qc.ca, 21 septembre 2015