Acteurs publics et société civile s’associent pour la constitution d’une Base Adresse Nationale (« BAN ») collaborative

« … Une telle base nationale des adresses, qui consiste à associer à chaque adresse recensée sur le territoire français des coordonnées géographiques, est une infrastructure clé pour l’économie, la société et le service public. C’est pourquoi ce partenariat a vocation à s’étendre progressivement à tous les acteurs de l’adresse.

La Base Adresse Nationale (BAN) sera notamment constituée à partir de la base adresse commune de La Poste, de l’IGN et de la DGFIP (25 millions d’adresses), puis enrichie par les données produites par les administrations et nourrie des contributions citoyennes (…)

Le fruit de ces collaborations sera disponible selon un double modèle de licence : gratuite en repartage et tarifée sans repartage. Bien commun essentiel et accessible à tous, la Base Adresse Nationale sera dès début 2015 disponible gratuitement en licence de repartage, c’est à dire imposant aux ré-utilisateurs d’y contribuer (…) »