Quand les bibliothèques utilisent efficacement les techniques des commerciaux…

« La bibliothèque Grasselli de l’Université John Carroll en Ohio compte 3,500 étudiants et 380 membres du corps professoral inscrits. Il y a peu, cette bibliothèque universitaire a communiqué sur les résultats d’une expérience de chat (discussion par clavier interposé) pro-actif menée avec les étudiants et professeurs dans le but de fournir à distance des services équivalents à ceux offerts par un bibliothécaire sur place (…)

Le but de cette expérience touche à la profession même du bibliothécaire. Alors qu’il semblerait que les bibliothèques universitaires se vident de leur public, cette expérience a voulu prouver qu’il était possible de rendre les étudiants attentifs à l’existence d’un contact réel entre une recherche virtuelle et une aide personnalisée et authentique de la part d’un bibliothécaire en chair et en os (…) »