CNRS – “A Better Sharing of Knowledge” Mission de la DIST aux Etats-unis New-York, Washington du 24 mars au 4 avril 2014 (.pdf)

« … La stratégie IST du CNRS (SIST) observait que le partage global de l’IST s’accélère dans des conditions qui demeurent encore assez floues et évolutives: l’IST numérique est aujourd’hui largement portée par des plateformes multi-usages, qui hébergent des données, des publications, des analyses, en développant rapidement de nouveaux « objets » et réseaux d’IST (services d’analyse, nano-publications, publications automatiques, bibliothèques sémantiques, réseaux sociaux de chercheurs..).

Depuis les grandes plateformes globales (SCOPUS, WOS, Pub Med…), les plateformes multi-usages (« Multi-core Platforms ») redistribuent l’IST numérique jusqu’au niveau local des laboratoires. Sur ces réseaux de plateformes, l’industrie de l’information multiplie les interventions à tous les niveaux de la production et des services de valorisation de l’IST vers toutes les catégories d’usagers et de bénéficiaires de la science publique.

En défrichant le terrain complexe de ces nouveaux jeux d’acteurs de l’IST dans le contexte américain, la mission avait pour but de détecter des projets, des ressources et des idées développées par les dispositifs d’IST des universités, organismes et centres de recherches, pour mieux irriguer ensuite la stratégie IST du CNRS : celle-ci, traduite en anglais, nous a servi de trait d’union. Comprendre l’évolution des plateformes d’IST aux Etats-Unis était donc notre axe de travail (…)

Trois questions principales étaient privilégiées pour guider l’approche et les contacts :

1. Quels objectifs à moyen terme pour les plateformes d’IST ?

Il s’agissait d’appréhender les voies nouvelles par lesquelles les dispositifs d’IST prennent du recul sur les changements numériques en cours ;

2. Quelles démarches de gestion?

L’objectif était de mieux comprendre l’organisation des réseaux d’IST retenues par les communautés rencontrées, et leur capacité à apporter des réponses aux besoins des chercheurs ;

3. Quels projets innovants pour l’analyse et la valorisation de l’IST ?

Sur ces trois thèmes, la mission visait à enregistrer les pratiques éventuellement utiles à la stratégie en cours de développement au CNRS, en rassemblant des informations et en recherchant les bases de collaborations futures: cette démarche faisait donc écho au colloque « Innovation et Gouvernance de l’IST dans l’ESR » (Meudon, 18-19 mars 2014), dont la mission visait à prolonger les analyses (…) »