BE Etats-Unis 358 – Le financement de la recherche scientifique en dehors des sentiers battus

« Ethan Perlstein a suivi pendant des années un parcours scientifique classique et brillant : après un doctorat en biologie moléculaire à Harvard, cinq ans de recherches postdoctorales à Princeton, et quelques articles publiés, il souhaitait pouvoir monter sa propre équipe. Mais après avoir essuyé 27 refus l’an dernier, il devait se rendre à l’évidence: pour pallier aux réductions des budgets fédéraux de recherche, et le peu de postes à pourvoir, il fallait sortir des sentiers battus [1] (…)

Malgré un bon profil et le succès de sa campagne de crowdfunding, Perlstein n’arrivait toujours pas à trouver un poste permanent là où il le souhaitait.

Profitant de l’attention des médias pour ses expériences de crowdfunding et du succès de son site, il décida – chose extrêmement rare – de se lancer en chercheur indépendant [4] (…)

Comme pour sa première expérience de crowdfunding, le succès de la campagne résidera dans sa capacité à vulgariser la science et engager le public, et d’avoir accès à un certain nombre d’investisseurs plus avisés et habitués au domaine des biotechnologies, dont la Silicon Valley regorge (…) »

BE Etats-Unis numéro 358 (21/02/2014) – Ambassade de France aux Etats-Unis / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/75243.htm