Marc Lipinski : « Ouverture des données massives scientifiques : quels enjeux ? Quels bénéfices ? »

« Le 6 décembre 2013, une rencontre interdisciplinaire s’organise autour de la question de l’ouverture des données massives scientifiques au CNRS. En effet, le big data n’épargne pas la recherche. Entretien avec Marc Lipinski, coorganisateur de la journée (…)

La rencontre du 6 décembre vise, quant à elle, à examiner dans quelle mesure l’ouverture des données massives scientifiques à des « profanes », « amateurs » citoyens, qui pourraient collecter mais aussi analyser ces données, peut permettre de faire avancer plus vite la création de connaissances.

La dernière partie de ma mission va consister à fournir au président du CNRS un rapport sur le travail effectué au cours de l’année qui comportera un ensemble de propositions pour favoriser ces actions innovantes entre sciences et citoyens (…)

Comment montrer aux scientifiques l’avantage de telles pratiques mais aussi leur fiabilité ?

Aujourd’hui, nous avons une « avant-garde » de scientifiques, qui ont vu l’intérêt de se tourner vers le public afin d’obtenir des données intéressantes pour leur recherche, et éventuellement de les exploiter ensembleDe nombreux articles ont été publiés dans de très bonnes revues scientifiques dont les auteurs ne sont pas des professionnels de la recherche. Le chercheur peut avancer plus vite dans ses recherches en développant ces coopérations et collaborations (…) »