La capacité d’une population à innover dépend aussi de sa taille

« Dans une étude publiée par la revue Nature, une équipe de l’Institut des sciences de l’évolution de Montpellier, CNRS/IRD/Université de Montpellier 2, a prouvé par l’expérience l’hypothèse selon laquelle la taille d’une population influait directement sur sa capacité à transmettre des traits culturels. Plus une population est grande, plus elle est capable de transmettre des savoirs et des techniques mais aussi d’innover ; plus elle est petite, plus elle risque de perdre son savoir-faire et de régresser.

Références

Experimental evidence for the influence of group size on cultural complexity, publié dans Nature par Maxime Derex, Marie-Pauline Beugin, Bernard Godelle & Michel Raymond. »

Source > www.cnrs.fr, 12 novembre 2013