ODbL et CC-BY-SA… cousines, mais pas jumelles !

« La Loi pour une République numérique a instauré une limitation des licences utilisables par les administrations pour diffuser données et documents administratifs.
(…) L’opendata étant beaucoup plus récent, on a heureusement une situation bien plus saine et en France, deux choix ont été faits par la quasi totalité des acteurs : la Licence Ouverte et l’ODbL (Open Database License).
La Loi Numérique a donc prévu une liste limitée de licences, liste publiée dans le décret n°2017–638 du 27 avril 2017 et qui prévoit uniquement ces deux licences (LO et ODbL). (…) »