Les archives ouvertes prennent racine dans l’enseignement supérieur

« Les universités rejoignent le mouvement des archives ouvertes qui était jusqu’ici surtout pratiqué par les organismes de recherche.

Le consortium Couperin vient de publier les résultats de son enquête consacrée aux archives ouvertes pour l’année 2017. L’analyse de 121 réponses permet de dégager plusieurs tendances : les universités représentent désormais 49 % des dépôts (45 % en 2014) devant les grandes écoles (30 %) et les organismes de recherche (21 %). (…) »