Liseuses et tablettes nous font lire plus

« Selon une étude USA Today / Bookish qui vient de paraître, les possesseurs de tablettes et liseuses lisent 60% de livres de plus que ceux qui n’en sont pas équipés.(….)

Y a-t-il un rapport un direct entre posséder une liseuse ou une tablette et lire plus de livres ? Selon l’étude de USA Today et Bookish (site spécialisé dans la découverte de livres), menée auprès de 819 adultes américains en août dernier, c’est en effet le cas. Ces terminaux facilitent bien sûr l’accès aux livres puisque quelques secondes suffisent pour passer de l’envie à la possession du livre qui nous intéresse, ce qui facilite fortement l’achat impulsif.

La progression sur un an du taux d’équipement en liseuses et tablettes est impressionnante entre 2011 et 2013, où les possesseurs de tablettes seraient passés de 10 à 32%, alors que l’on serait passé de 10 à 24% de possesseurs de liseuses. En cumulant les deux, on obtient un taux d’équipement de 40% des adultes, et 46% pour la tranche 18-39 ans.(…)

Au final, cette étude confirme bien que la simplicité d’accès aux ebooks est bien un élément qui favorise la vente d’ouvrages. Un autre chiffre qui serait intéressant serait de savoir combien de livres sont réellement lus, et s’ils le sont en entier. Comme un des grands problèmes qui freine l’achat des livres est le manque de temps pour lire, on peut en effet penser que les achats impulsifs en numérique ne se transforment pas nécessairement en lecture effective. »